1 décembre 2015

Système multicouche pour vos entraînements cet hiver

Système multicouche pour vos entraînements cet hiver

La meilleure façon de rester au chaud et au sec cet hiver est d’opter pour un système multicouche. Cet automne, nous vous présentions un article vous expliquant ce système et le choix des vêtements que nous privilégions. Nous désirons vous exposer celui qui convient à nos hivers québécois sous la barre du zéro degré.

Vous devez partir du même principe de superposition des vêtements, soit : la couche de base, l’intermédiaire et la 3ème, appelée la couche externe. Voici quelques variantes.

La couche de base ’’Évitez le coton’’
Les sous-vêtements sont essentiels pour garder le corps au chaud et évacuer l’humidité vers l’extérieur. C’est la couche la plus importante. Sans elle ou avec une couche de base de mauvaise qualité, toutes vos couches suivantes seront inefficaces. Privilégiez les vêtements près du corps en matières polyester, polypropylène ou en laine mérinos.

multicouches
multicouches

La couche intermédiaire
Cette couche assure l’isolation et le transfert d’humidité vers l’extérieur. Privilégiez les vêtements en laine ou en polaire.

multicouche

La couche externe
Celle-ci sert de coquille et protège des intempéries. Elle doit être imperméable et de préférence avoir une capuche. Pour le bas, les pantalons de ski de fond sont une bonne option. Privilégiez les matières nylon, polyester et Gore-Tex©.

multicouche
multicouche

Les pieds
Une bonne paire de bas de laine mérinos qui recouvre la cheville idéalement. Rien de plus, rien de moins ! Par temps très froid, vous pourriez vous procurer des pochettes chauffantes. Elles durent en moyenne 8 heures et sont aussi très pratiques pour les mains.

Les chaussures
De 0 à -15, une chaussure de jogging peut amplement faire l’affaire si vous êtes en continuel déplacement. Vous pouvez également choisir une chaussure munie d’une membrane en Gore-Tex. Quant à la semelle, il est préférable qu’elle ait une bonne adhérence au sol. Vous pouvez alors préférer une chaussure de course en sentier plutôt que de route. Dans les sentiers bien enneigés, portez des guêtres ou bien des bottes de randonnée. Les bottes isolées seront de mise durant les journées bien froides (-15 et plus…)

Dans tous les cas, veillez à ne pas prendre une pointure trop petite, car vous risquez de vous geler les orteils. Votre orteil le plus long doit se trouver à un environ de 1 à 1,5 cm du bout de la chaussure. Le meilleur moyen est de faire des essais au magasin avec les chaussettes que vous portez lors de vos entraînements.

Lorsque la surface du sol est couverte de glace, il est fortement conseillé de porter des crampons. Pas besoin de vous mentionner qu’ils limitent le nombre de chutes et de blessures. Rares sont les crampons qui gêneront vos mouvements. Une grande variété est disponible en magasin. Voici mes deux coups de cœurs :
Les yaktrax run
Les ‘’stabilisers lite’’

Si vous souhaitez vraiment ‘’mordre’’ à la glace :
Les Yaktrax XtR ou les Kathoola Microspikes

multicouche
multicouche

La tête et le cou
Il est important de porter une tuque qui couvre bien les oreilles. Nous recommandons aussi un cache-cou que vous pourrez remonter sur votre bouche afin de réchauffer l’air que vous respirez. (Pourquoi pas en laine de mérinos ?!) Comme les produits du Bonnetier.

multicouche

Les mains
Optez pour des gants minces en laine ou en fibres synthétiques et par-dessus, une deuxième paire de gants ou de mitaines imperméables. Si vous gelez facilement des mains, préférez les mitaines aux gants, car la surface de refroidissement est moins grande.

multicouche

Nous vous souhaitons une belle saison hivernale en compagnie de La Meute !

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterestby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook