3 mars 2016

Destination Hakuba, Japon (Alpes Japonaises) :: ou comment être dépaysé en 10 points!

Destination Hakuba, Japon (Alpes Japonaises)…
ou comment être dépaysé en 10 points!

Annabel Drouin
Passionnée de voyages et de sports de plein air
B.Sc Kinésiologue, étudiante en Ostéopathie

Février 2016, Hakuba Valley au Green Plaza Hotel

Outre le fait de prendre l’avion pendant environ 12h et d’arriver à destination avec un bon 14h de décalage horaire (qui est loin d’être aussi pénible que l’on pense), il y a plusieurs bonnes raisons d’être dépaysé et charmé par le Japon. Je suis partie avec mon acolyte (alias Simon mon conjoint), un passionné de ski qui est prêt à me suivre dans mes plus folles aventures. Notre principal but était d’aller se noyer dans la poudreuse ainsi que d’aller faire connaissance avec les mystérieux Japonais.

japon

Je tiens à dire que si vous êtes des amateurs de ski et particulièrement des aventuriers en quête de poudreuse, les voyages de ski vont souvent vous décevoir… Pourquoi ? … Peu importe la destination que vous choisissez, vous n’avez jamais une garantie de la température et des conditions de neige. Par contre, si vous êtes ouvert d’esprit et que vous êtes un collectionneur de bonnes histoires à raconter, vous allez être facilement séduit par ce type de voyage.

japon

Le meilleur temps pour le ski au Japon est aux alentours de janvier jusqu’à la mi-mars. Comme nous au Québec cette année, ce n’est pas le plus gros hiver qu’ils ont connu, mais il reste que c’est pas mal mieux que nos conditions ici.

Vallée d’Hakuba, Japon

11 montagnes à une distance approximative de 10 minutes de bus entre chacune. :
Cortina, Norikura, Tsugaike Kogen, Iwatake, Happo-One, Hakuba 47, Goryu, Sanosaka, Kashimayari, Jigatake et Minekata.
• Total de neige tombée : 600cm
• Base skiable : 280cm

japon

Quand nous sommes arrivés à destination,il annonçait de la pluie les deux premiers jours et ensuite il annonçait de la neige pour le restant de la semaine. Nous en avions alors profité pour nous remettre du décalage en allant visiter et apprécier la culture japonaise durant la journée pluvieuse. Le reste de la semaine, nous avions skié dans des conditions des plus exceptionnelles. Heureusement pour nous, les Japonais tendent à rester dans les pistes de ski, ce qui nous a permis de faire des premières traces les deux jours qui ont suivi la tempête.


Voici un résumé en 10 points de ce qui nous a le plus dépaysé et séduit

1. La bouffe
Étant très gourmands de nature, la nourriture nous a tout de suite plue. Beaucoup de poissons et de fruits de mer et bien sûr du riz sous toutes ses formes, à tous les repas. Durant notre séjour, nous avons essayé de goûter à tout, même les choses bizarres aux noms imprononçables. Tout est écrit en japonais et rares sont les traductions en anglais. Certains restaurants ont des images ce qui aide grandement à faire un choix plus éclairé. Bien entendu, on s’est laissé tenter par les bières japonaises et les mille et un sakés qui nous ont bien réchauffés après le ski.

japon

2. La langue
J’avais entendu dire que les Japonais ne parlaient pas beaucoup anglais, mais je ne m’attendais pas que ce soit si pire…Je pensais que les jeunes allaient parler un peu plus anglais … mais non …pas vraiment. Le langage des signes a été notre principal moyen de communication avec quelques mots d’anglais quand nous n’avions pas quelqu’un de bilingue avec nous. Tout ça, c’est sans compter l’écriture qui est très jolie, mais illisible pour nous. Rares sont les traductions anglaises à la campagne, comparativement aux grandes villes. On a eu bien du plaisir à décoder et à essayer de se faire comprendre !!

3. Les onsens
Les onsens sont des bains thermaux en montagne qui ressemblent un peu aux spas nordiques que nous connaissons avec une alternance de chaud et de froid. Cependant, les onsens sont séparés en deux sections hommes et femmes, car nous devons être complètement nus (pas de gougoune juste une petite débarbouillette pour se laver). En plus d’être nu, il faut se laver avant d’entrer dans les bains, dans une salle avec plusieurs postes de nettoyage où tout le monde se lave assis sur des petits bancs face à des miroirs. Toute la petite famille était au rendez-vous : les petits qui jouaient dans l’eau en passant par la grand-mère qui s’étirait dans le sonna.


4. La propreté

Tout est très propre! Leurs autos ont toutes l’air fraîchement lavées et sans calcium. Même à Tokyo, il n’y avait pas un seul détritus au sol. Le port de masque est populaire et il est utilisé pour éviter de transmettre leurs maladies quand ils se sentent malades. Par contre, en ville, 80% des filles qui portent un masque le font parce qu’elles ne se sont pas maquillées, 10% le portent pour garder une distance avec les autres tandis que le reste le porte parce qu’ils sont réellement malades.

5. Le respect
C’est un peuple extrêmement respectueux et gentil qui est prêt à tout faire pour notre confort et notre sécurité. Par exemple, nos skis sont restés dans la ville sans être barrés pendant que nous nous promenions dans le village sans craindre de nous les faire voler.

6. Les Kimonos
Nous avions bien ri des kimonos déposés sur notre lit avec les petites sandales, jusqu’à tant que nous nous rendions compte que les Japonais se promenaient partout comme ça dans l’hôtel. Alors on a fait la même chose!

japon

7. L’architecture
L’architecture est magnifique, surtout dans les villages plus rustiques, propres, simples et dans les petits détails remplis de bon goût.

japon

8. Les paysages et les singes de montagne
Les paysages sont à couper le souffle et sont très différents des rocheuses de l’ouest canadien et américain et différent des Alpes européennes. On est encore plus dépaysé quand on voit des bains thermaux extérieurs avec des singes qui s’y baignent. La baignade est fortement déconseillée en leur présence!

japon

9. Les planches à neige et le style des skieurs
En tant que skieurs, on se faisait dominer en nombre par les planchistes. Le Japon est absolument le paradis de la planche à neige, mais les skieurs sont les bienvenus. Le style vestimentaire du surfeur des neiges japonais est aussi très intéressant, très coloré avec des caméras partout sur le corps pour filmer ses exploits.

japon

10. LA POUDREUSE !
On a eu la chance d’avoir une bonne tempête et nous avons skié dans de la neige qui nous montait parfois jusqu’à la poitrine. Les « face shot » étaient au rendez-vous à chaque virage. Parfois, nous tombions dans des coussins de poudreuse et la neige nous passait par-dessus la tête. Dans ces moments, nous nous sentions comme des sous-marins malgré les gros skis que nous portions. Je n’avais jamais skié autant de neige de ma vie !! WOW et reWOW comme dans les films de ski !!

IMG_2333_17022016

IMG_2441_17022016

IMG_2480_17022016

IMG_20160217_2

Pour toutes ces raisons, nous voulons retourner au Japon et prendre plus de temps pour visiter et découvrir la culture.

IMG_20160215

IMG_20160217_1

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterestby feather

Un commentaire

  • Annabel,

    Wow, wow, wow, comme tu l’as si bien écrit.
    Tu nous fais rêvé d’être là.
    Je comprends ta désir d’y retourner.

    Merci pour ce beau partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook